La danse à Charleroi (Hainaut, Belgique) c'est KeepMoving! Salsa, Valse, Hip Hop,...
Accueil
KeepMoving
 Présentation
 Notre But
 Les Cours
 L'Agenda
 Evénements

Contacts
 Nous Contacter
 Mail

Les Danses
 Danses sportives
 Rythmes Latinos
 Tango Argentin
 Les différents Rocks
 Cyclo Danse
 Les danses Disco

Danser
 Théorie et Techniques
 Danse Sociale
 Les amateurs
 Les professionnels
 Trouver un club

Divers
 Liens
 Cliparts et Wallpapers
 Photos
 Vidéos
 Coin Zik
 Films

Communautés

Les Rocks

le rock
Le vingtième siècle a vu l'émergence de nombreux rythmes, mais le plus populaire d'entre eux est celui que l'on nomme Rock.

En fait, la plupart des gens pensent au Rock and Roll, mis en avant par des chanteurs comme Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, ... Mais le terme "Rock" cache en fait de nombreuses danses...



Le Rock'n Roll

Dansé sur une musique écrite en 4/4, le pas de base du Rock'n Roll se répartit sur 6 temps et peut, pour les plus doués, se danser en 12 mouvements sautés.

Côté musique, on se souviendra de morceaux tel Blue Suede Shoes ou encore Long Tall Sally d'Elvis Presley...

Le Boogie-Woogie

Tout comme le Rock'n Roll, le Boogie-Woogie (ou rock 6 temps selon les contrées...) se danse sur une musique 4/4 et se répartit sur 6 temps mais, au contraire de son grand frère, le Boogie peut s'exécuter de deux manières différentes et sur des musiques lentes ou rapides.

Le Boogie Tap se danse sur 6 mouvements de pieds (assemblé - avant - Tap - côté - Tap - arrière) et se danse aussi bien sur une musique lente que rapide.

Le Boogie Chassé quant à lui, se danse sur 8 mouvements, mais toujours sur 6 temps, avec deux chassés remplaçants les taps du Boogie Tap (assemblé - avant - chassé - chassé).

Les morceaux musicaux sont variés, mais citons Roll Over Beethoven de Chuck Berry ou encore Lucille de Little Richard.

Le Lindy Hop

La légende raconte qu'après le vol historique entre Paris et New York de Charles Lindbergh dit " Lindy ", un jeune homme dansant avec frénésie (l'exploit de Lindbergh en tête) à la salle " Savoy Ballroom " à Harlem, a répondu à une question sur sa danse par : " I'm flying just like Lindy " (Je vole comme Lindy).
Le Lindy Hop était né et avec lui la popularisation du Swing et de ses évolutions (comme le Jitterburg, le Push, le Whip, le Shag, etc.) à travers toute l'Amérique blanche et noire.
La musique Swing s'est diversifiée avec les styles de danses. Elle a fourni une grande variété à la danse permettant aux cavaliers et aux cavalières beaucoup de liberté et d'amusement.
A cause de ses origines (Harlem) et des ses influences (noires américaines), le Lindy-Hop n'a jamais pu être accepté par "la très respectable société blanche", en fait jusqu'à la fin du siècle dernier. Mais la force du Swing, la puissance des Big-Bands fascinait les blancs qui ont finalement interprété à leur manière le Lindy-Hop, en négligeant quelque peu la musique, avec des mouvements un peu trop raides, un peu trop saccadés. En fin de compte, le lindy hop sera rebaptisé Jitterbug dans les "ballrooms blancs". Le Jitterbug sera à son tour adapté et codifié par les danseurs de salon anglais. Ces derniers le renommeront Jive et intégreront ce nouveau style très sophistiqué à la "Danse Sportive" dès 1963. Voilà pourquoi depuis tous ce temps, le Lindy-Hop a échappé aux différentes fédérations de danses (salon, sportive et rock'n roll). Le Lindy-Hop est resté une danse de club. Le Lindy-hop a traversé les âges, et se danse à nouveau dans toute les grandes villes, aux Etats Unis et en Europe (grâce à quelques suédois passionnés). l'individualisme et la compétitivité omniprésents dans notre monde moderne poussent bien entendu le Lindy-Hop sur le chemin des concours et de la compétition. Tant mieux, disent les organisateurs, car cela peut contribuer à promouvoir et populariser le Lindy-Hop. Les détracteurs pensent au contraire que cette danse ne doit pas être popularisée par le biais de la compétition. Le Lindy-Hop n'a pas cette vocation. Son caractère doit rester festif et ludique. Il est fait pour suivre les instruments. Il faut danser ludique, décontracté, en se balançant sur le rythme, en effectuant des mouvements portés par la musique, pour le plaisir de danser avant tout, et non pour être le premier.

Le Disco Rock

Ce petit dernier porte bien des noms: disco-rock, disco-swing, rock 4 temps...
Il s'est petit à petit installé dans la danse avec l'arrivée du disco dans les années '70.

Le disco-rock se danse sur une musique 4/4, et chaque temps correspond à un mouvement du pied. d'un mouvement simple arrière - retour - sur place - sur place, les deux partenaires peuvent évoluer sur la plupart des morceaux de la musique "commerciale" d'aujourd'hui, comme, par exemple, The beat goes on de Bob Sinclar, Love don't let me go de David Guetta ou Doo Doo Wap de Paul Johnson.


© KeepMoving